Attractivité du territoire

Deuxième région française la plus ouverte à l’international, l’économie normande repose sur un grand nombre de filières d’excellence, des plus traditionnelles aux plus innovantes.

L’importante réforme territoriale entreprise depuis 2014, visant une baisse des dépenses publiques et une meilleure considération des besoins des citoyens, a conduit en ce début d’année 2016 à une réduction du nombre des régions et ainsi ramené à 13 le nombre de régions métropolitaines.
La Région Basse-Normandie et la Région Haute-Normandie ont fusionné pour former aujourd’hui la Région Normandie et ses 5 départements, retrouvant ainsi son format historique et renforçant ses nombreux atouts économiques, culturels et géographiques.
La Normandie réunifiée compte 3,3 million d’habitants.
En Europe, la Normandie fait figure de trait d’union entre l’Atlantique et la Manche. Elle est fortement investie dans ces espaces transnationaux de coopération maritime. Elle profite de cette situation géographique idéale pour impulser une politique active de coopération.
Le tissu économique normand se compose de 260 000 établissements (92% de sièges sociaux) et plus de 1,3 million d’emplois. Près de 17 300 entreprises ont été créées en 2015. Avec une population jeune et une offre de formation de qualité, les entreprises normandes disposent d’une main d’œuvre compétente, tant dans les activités traditionnelles que dans les activités innovantes.
Bien que touchée par des mutations profondes avec un impact important sur l’emploi, l’industrie normande est porteuse de nombreux projets de développement économique et figure sur le podium national dans de nombreuses filières, traditionnelles mais également à plus forte valeur ajoutée.

Un réseau de 7 pôles de compétitivité, pour certains en coopération avec des régions limitrophes, 16 filières et 19 domaines d’excellence présents sur l’ensemble du territoire et dont la mission est d’accompagner les entreprises dans le développement de leurs projets et de stimuler la recherche et l’innovation dans les entreprises sur des domaines d’excellence.
Caractérisée par l’importance du secteur privé, l’activité de recherche et développement normande concentre plus de 11.000 emplois, 1,2 milliard d’euros et 3,5% des demandes de brevet publiées françaises.
Les autorités régionales ont identifié des domaines d’innovation stratégiques sur lesquels le territoire détient un avantage comparatif conséquent pour la nouvelle grande région.
Il en est ainsi pour :
Le domaine des matériaux, qui concerne un grand nombre de filières majeures du territoire : automobile, aéronautique, énergie,…
Le domaine de la biologie-santé, notamment celui de l’e-santé, mais également des secteurs d’intervention différents : santé équine (la start-up française ARIONEO en est un bel exemple, développant des capteurs connectés dédiés aux chevaux et 1,1 M€ auprès de Business Angels et du fonds Angel Source), applications nucléaires, sécurité sanitaire du produit et son emballage ;
Le domaine de la transition énergétique avec un fort potentiel pour l’énergie éolienne et une forte volonté de développement de parcs éoliens marins (la ferme pilote hydrolienne située au Raz-Blanchard en est un exemple).

Normandie Participation - 90 milliards d'€ de PIB 90

milliards d'euros de P.I.B.

Normandie Participation - 1 300 000 emplois 1300000

emplois

Normandie Participation - 20 000 créations d'entreprises par an 20000

créations d'entreprises par an

Normandie Participation - 230 000 entreprises 230000

entreprises

/ Votre levée de fonds

Vous souhaitez partager avec nous l’état des lieux de votre recherche de fonds ?

Déposer ici votre Business Plan et l’état de votre recherche de co-investisseurs.